Entre écotourisme et océan

Plus connu pour son anticyclone à l’heure de la météo que pour ses richesses naturelles et culturelles, l’archipel des Açores possède pourtant de nombreux atouts pour séduire le visiteur. A moins de cinq heures de Paris, le visiteur se voit plongé dans un univers ancré au beau milieu de l’océan Atlantique nord. Les paysages hauts en couleur et les richesses sous-marines en font une terre unique, dont le secret reste encore jalousement gardé par quelques privilégiés.

 

Un voyage volcanique

La flore açorienne constitue le clou du spectacle. Presque toute l’année, les Açores forment neuf symphonies de couleurs et d’arômes des plus enivrants. Les volcans éteints forment un relief bosselé qui offre une grande variété de paysages. L'imbrication de la mer et de la terre, la côte de basalte déchiquetée, le sable noir et les piscines naturelles, les lacs de volcans, les étranges fumerolles volcaniques qui sortent de sous la terre : les Açores sont un spectacle naturel réjouissant et facile à pénétrer. Plaines fertiles et monts lointains, volcans brumeux et villes claires : à chaque instant, nos sens sont en éveil. L'activité tectonique se fait sentir partout aux Açores ! Le volcanisme a laissé ici des traces fascinantes : le Ponta do Pico, représente une belle ascension avec au sommet, par beau temps, un panorama époustouflant ; sur l’île de São Miguel, les fumerolles du lac de Furnas ou les lacs de cratère de Fogo ou de Sete Cidades sont des merveilles. Sur Faial, on peut voir le volcan de Capelinhos qui a vu le jour... en 1958 ! A Flores et à Corvo, les lacs de cratère donnent un paysage auvergnat ou écossais, les hortensias et la mer en dessous en plus ! Sentiers balisés, proximité géographique des villes et villages : ces volcans et leurs lacs se prêtent parfaitement à la randonnée et aux promenades.

 

Paradis des marcheurs

Les merveilles des Açores se découvrent donc à pied. Au menu, de revigorantes balades au milieu de paysages sans cesse changeants, le long de ruisseaux dont le cours sauvage dévale entre des ravins à la végétation touffue, de lacs aux eaux translucides et aux rives verdoyantes, de falaises spectaculaires, de cratères endormis, de grottes iridescentes.

De par sa taille, São Miguel offre de nombreuses possibilités de parcours, une fois que l’on a découvert le charme architectural de la capitale. C’est en effet l’île la plus visitée de l’archipel et la plus adaptée pour recevoir les touristes. Furnas, Sete Cidades et la réserve du Pico da Vara sont les lieux les plus prisés de l’île. A Terceira, direction la Serra de Santa Barbara ou le Monte Brasil pour des balades vivifiantes ponctuées par de magnifiques points de vue grâce aux nombreux belvédères plantés çà et là. A Faial, après avoir flâné sur ce port mythique pour les marins du monde entier, on observera les plantes endémiques de l’archipel sur le Monte da Guia, ce promontoire qui domine Horta et Porto Pim. Le Cabeço do Pico Verde lui se laissera découvrir en deux petites heures. De là-haut, on peut faire le tour du cratère et on profite alors d’une vue magnifique sur le volcan de Capelinhos.

Mais, la star, la vraie, c’est le mont Pico sur l’île éponyme. Il faut savoir, que le plus haut sommet du Portugal (2 351 m) fut le théâtre du premier accident de la compagnie Air France, qui vit mourir le boxeur Marcel Cerdan le funeste 27 octobre 1949, alors qu’il se rendait à New York pour prendre sa revanche sur Jake LaMotta et rejoindre plus rapidement Edith Piaf. Après cinq d’heures d’ascension tout de même, le spectacle est extraordinaire : on surplombe l’archipel et notamment les îles centrales, avec cette impression confuse et fascinante de dominer l’océan Atlantique, des Amériques jusqu’en Europe !

 

À la découverte de l'océan

Paradis vert, certes, les Açores sont évidemment un lieu extraordinaire pour profiter de l’océan Atlantique. D’ailleurs, s’il vous faudra prendre un avion pour rallier les îles centrales depuis la capitale Ponta Delgada, c’est en bateau que vous circulerez entre celles-ci. Partir en mer à la découverte des dauphins et surtout des baleines, est une façon plus ludique d’appréhender l’histoire de ces îles portugaises. Animal mythique des Açores, la baleine était encore chassée en 1987. Les harpons ont laissé place à des jumelles et un appareil photo pour une excursion inoubliable. Vila Franca do Campo, à São Miguel, et Lajes do Pico, à Pico, seront des points de départ privilégiés pour découvrir la faune maritime et ses géants des mers. Outre cette sortie typique, les occasions ne manqueront pas pour affronter l’océan. Les surfeurs et body-boardeurs trouveront des spots fabuleux, comme la Fajã do Santo Cristo à São Jorge, un petit village égaré près de son lagon, accessible seulement à pied ou par bateau, ou la plage de Santa Barbara, dans la municipalité de Ribeira Grande, sur l'île de São Miguel.

Pendant ce temps-là, les marins pourront, un peu partout, partir pour une régate ou s’organiser des parties de pêche mémorables. Les amateurs de plongée sous-marine trouveront également leur bonheur. Comme les côtes sont d’origine volcanique, c’est une merveille de flâner entre les arches, les débris de quelque effondrement de falaise, les tunnels, les grottes, etc.

 

Un tourisme rural de qualité

Pêche, plongée ou randonnée, les journées promettent d’être sportives et s’il existe quelques grands hôtels souvent impersonnels (à São Miguel et Terceira notamment), on préférera la chaleur des petites pensions et des chambres d’hôtes pour partager avec les locaux ses émotions de la journée. Sur des îles encore peu prisées des touristes, l’hospitalité des Açoriens est sans commune mesure. Fiers de leurs îles, ils partageront avec vous conseils et anecdotes. Quoi de mieux pour appréhender la destination ?

 

INFOS FUTÉES

Quand ? Au printemps pour l’arrivée des beaux jours et en été pour profiter pleinement de l’ouverture exceptionnelle sur l’Atlantique. 

 

Y aller. Depuis 2013, un vol direct Sata existe d’avril à octobre. Sinon, il faut faire escale au Portugal.


/d3-departement-paris/c1122-voyage-transports/c1145-transports/c1150-avion/c896-compagnie-aerienne/457070-air-france.html

 

/v39939-ponta-delgada-sao-miguel/c1122-voyage-transports/c1145-transports/c1150-avion/67165-sata.html

 

Utile. Se renseigner auprès de l'Association de Tourisme des Açores.

 

/v39973-angra-do-heroismo/c1171-sports-loisirs/c1253-loisirs-et-sports-individuels/67205-association-de-tourisme-des-acores.html