Guía Eslovenia : Les plus de la Slovénie

Un environnement privilégié sur un petit territoire

A peine plus grande que la Bretagne, la Slovénie est un petit pays. Pourtant, ce territoire si restreint est plein de contrastes. On le présente souvent, à raison, comme un pays alpin. Ce n'est pourtant pas un pays alpin au sens " helvétique " du terme. Evidemment, le parc du Triglav et les Karawanken ont tout du cliché suisse : de belles bâtisses et chalets dans un environnement verdoyant entourés de pics élancés vers le ciel. Kranjska Gora, Bohinj, Bled, Velika Planina en sont les parfaites illustrations. Mais une fois que l'on passe le tortueux col de Vršič et que l'on plonge dans la vallée de la Soča, les paysages changent rapidement. Les couleurs de la rivière évoluent en même temps que les reliefs. Les senteurs méditerranéennes se font déjà ressentir à Kobarid. Le contraste est encore plus saisissant lorsqu'on passe de la vallée de la Soča au pays de Goriška Brda, véritable Toscane slovène. Que dire alors du Karst, ces plateaux si méditerranéens parsemés de vignes et de villages en pierres sèches ? De tels paysages ne peuvent déboucher que sur l'Istrie si particulière, influencée par Venise et la Croatie toute proche. La tentation d'arrêter le voyage sur cette minuscule côte est forte. Pourtant, la Slovénie recèle encore de nombreux trésors. Au sud, les grandes étendues forestières de Kočevski Rog sont l'habitat de l'ours et constituent les prémices des Balkans. Remontant la superbe vallée de la Krka, on débouche sur la partie nord du pays. Le Pohorje apparaît alors pour laisser la place à l'unique grande plaine du pays : Prekmurje. Difficile de croire que cette diversité géographique se situe sur un si petit territoire !

Des villes à taille humaine

Les villes sont à l'image du pays, petites mais diverses. La Slovénie ne compte qu'une " grande " agglomération : Ljubljana. La capitale, l'une des plus petites d'Europe, ne compte que 280 000 habitants. Elle est pourtant tout aussi dynamique que les autres capitales. Son centre-ville n'est pas très étendu si bien qu'on a l'impression de l'avoir toujours connu. Maribor, la deuxième ville du pays, a un visage très provincial. A chaque coin de rue, les vignes ou le massif du Pohorje se dessinent. Les villes médiévales de Ptuj et Škofja Loka sont les plus belles de Slovénie. Elles étalent facilement leurs charmes lors d'une petite promenade. Celje et Kranj, la troisième et la quatrième ville du pays, possèdent aussi un centre historique ; elles peuvent parfois surprendre par leur petite taille. Koper et Piran, villes côtières remarquables, sont teintées par leur histoire liée à Venise. Nova Gorica s'adresse aux joueurs invétérés. Il est alors facile de comprendre que chacun peut trouver " une ville à son pied ". Le plus frappant lorsque l'on parcourt les villes de Slovénie, c'est le calme qui y règne. Pas d'embouteillages incessants, pas de foule oppressante, pas de grandes avenues, on se sent respirer et à l'aise. Les villes slovènes ne sont pas impersonnelles. On s'y repère facilement de telle sorte qu'elles apparaissent rapidement familières. Après avoir parcouru des grandes étendues sauvages, le retour à la civilisation se fait en douceur dans ce pays à taille humaine.

Un mélange de traditions et de modernité

Par rapport à ses soeurs slaves, la Slovénie a toujours été tournée vers l'Ouest et sa modernité. Pourtant, elle a su préserver ses traditions. Plus important encore, les Slovènes sont encore très fiers de les perpétuer et de les transmettre. Pour mieux comprendre cela, il suffit de séjourner dans une ferme touristique. La cuisine est basée sur les produits de la ferme : lait, fromages, miel, charcuterie, pain... Tout est fait maison même si, bien souvent, l'exploitation est de petite taille. Pourtant, même dans les coins les plus reculés, les fermes sont connectées à l'Internet haut débit. Une tradition n'est vivante que si elle se comprend et se partage. Ainsi, elle ne se transforme pas en folklore. C'est pour cette raison que, dans tous les villages, il existe un micromusée qui retranscrit et met à la portée de tous l'histoire et les caractéristiques de la vie de la communauté. Un parallèle est souvent fait avec la vie d'aujourd'hui. Si ce n'est pas le cas, il est alors facile de le faire par soi-même. Bien entendu, il est difficile de présenter toutes les traditions du pays. Elles sont aussi diverses que le territoire lui-même ou que le nombre de dialectes pratiqués. Il suffit de parcourir la Slovénie pour s'en imprégner. Avec un petit effort, elles sont accessibles à tous. Il faut juste en profiter !

Preparar su viaje !

transportes
alojamiento
  • Reservar un hotel
  • Alquiler de vacaciones
  • Su alojamiento Airbnb
  • Encuentra tu camping
Estancias
  • Viajes a petición
En destino
  • Reservar una mesa
  • Buscar una actividad

Direcciones inteligentes Eslovenia

Opinión